OGIC #

OGIC soutient la rayonne, tiers-lieu culturel du programme de revitalisation de la friche autre soie, à villeurbanne

Dans la continuité de son engagement en faveur de villes plus humaines, OGIC a signé une convention de mécénat avec La Rayonne, un tiers-lieu culturel implanté dans l’Autre Soie : un grand projet de solidarité urbaine à Villeurbanne, où s’entremêlent habitat, culture et économie sociale et solidaire. En préambule de la livraison des bâtiments, le CCO et le GIE La Ville Autrement ont lancé depuis 2018 une occupation transitoire pour commencer à faire vivre la friche urbaine.

En signant cette nouvelle convention de mécénat avec le CCO, laboratoire d’innovation sociale et culturelle qui a conçu et qui opérera le tiers-lieu La Rayonne, OGIC s’inscrit dans la droite ligne de son ambition de soutenir des projets solidaires, favorisant une ville qui rapproche ses habitants et crée du lien social.

Pour Virginia Bernoux, Directrice Générale Logements, Grands projets et Innovation :

“Une ville apaisée est une ville qui rapproche les gens au lieu de les éloigner, en créant de la mixité à la fois urbaine et sociale. La Rayonne est un projet exceptionnel, dont nous voulons soutenir l’ambition, celle d’une ville plus inclusive qui encourage la création et l’engagement associatif et qui, par sa conception mixte, propose une ville décloisonnée, productrice de synergies et d’énergies créatives !”.

La livraison des deux bâtiments de La Rayonne est prévue en 2023 autour d’un collectif d’acteurs publics comme la ville de Villeurbanne, la métropole du Grand Lyon, la région Auvergne-Rhône Alpes, l’État français, l’Europe ou encore le Centre national de la musique. Pour Tanguy Guézo, responsable communication et mécénat du CCO, la participation d’acteurs privés partageant les valeurs de la Rayonne est un soutien important :

“OGIC partage notre réflexion sur la manière dont on construit les villes aujourd’hui : avec la crise que nous traversons, il y a une vraie prise de conscience de la nécessité de faire des villes plus organiques, plus fluides, qui respirent mieux… Le groupe OGIC a été sensible à notre liberté, celle d’un lieu d’expérimentation, de création, de rencontre. Par sa confiance dans un équipement qui ne sera inauguré qu’en 2023, OGIC nous donne une belle preuve de confiance et d’avant-gardisme”.

Par cette convention de mécène-ambassadeur, OGIC apportera à la fois un soutien financier, et jouera le rôle d’ambassadeur auprès d’autres acteurs privés.

La Rayonne prendra place dans la friche Autre Soie, qui fait partie du patrimoine industriel de l’Est Lyonnais, dans le quartier du Carré de Soie, projet urbain en pleine transformation.

Le projet accueillera 278 logements, et proposera un véritable parcours de vie : de l’hébergement d’urgence à l’accession sociale, de l’habitat partagé en passant par des résidences intergénérationnelles, ou destinées à des foyers monoparentaux…

En intégrant cette diversité sociale au coeur même d’un grand projet culturel, le projet de la Rayonne cherche à contribuer à l’inclusivité urbaine.

Prévue pour une ouverture fin 2023, la Rayonne proposera un large choix d’équipements culturels accessibles à tous : une salle de spectacle de 1000 places ; une pépinière d’initiatives de l’ESS ; des ateliers de créations artistiques ; un studio numérique ; un musée numérique avec La Villette à Paris ; un amphithéâtre ; un fablab ; un living-lab ; des espaces de créativité et de réunion, etc. La Rayonne, qui prévoit d’accueillir 200 000 personnes par an à partir de 2025, veut être un lieu qui développe le pouvoir d’agir des citoyens et active les ressources du territoire.

Et comme la créativité n’attend pas, le projet est préfiguré depuis 2017 sur le mode de l’occupation temporaire et invite les participants à expérimenter les usages de demain en pratiquant une gouvernance collaborative et en invitant chacun à participer à la vie et au fonctionnement du lieu. “Notre projet est déjà en rencontre avec les habitants, les travailleurs et les acteurs sociaux du quartier. Notre volonté est qu’en 2023, au moment d’inaugurer les équipements de la Rayonne, les gens se sentiront déjà chez eux !” précise Tanguy Guézo.

 

Copyright image de couverture : Vurpas Architectes