OGIC

#

Nouveau siège social de Sephora : un immeuble flexible et réversible adapté aux usages de demain

Le programme Ybry, situé en plein centre de Neuilly-sur-Seine, est aujourd’hui le nouveau siège social du groupe de cosmétique Sephora. Cet immeuble de bureaux d’une surface de plus de 15 000 m2 est le fruit d’une réhabilitation menée conjointement par PGIM Real Estate, l’investisseur du projet, OGIC Immobilier d’Entreprise et Sephora, l’actuel locataire.

Quelle est la genèse du programme Ybry ?

Jocelyn de Verdelon – Le processus d’acquisition du programme Ybry a été assez long. Notre stratégie de rénovation était donc déjà précisément définie lorsque nous en sommes devenus propriétaires. Dès l’acquisition, en juillet 2015, nous avons organisé une consultation d’architectes, à l’issue de laquelle nous avons choisi de travailler avec Axel Schoenert (Axel Schoenert Architectes). Nous avons ensuite mis en concurrence quatre promoteurs à qui nous avons transmis le cahier des charges du projet.

Notre choix s’est porté sur OGIC, pour sa bonne compréhension des contraintes du projet, l’équilibre entre le coût et les prestations qu’il proposait, le tout dans un calendrier contraint de seulement 18 mois de travaux. Car si le projet initial consistait en la création d’un siège social « type », c’est finalement un immeuble clé en main que nous avons su livrer à Sephora, intégrant des espaces très spécifiques comme par exemple la « Sephora University », l’espace de formation et laboratoire marketing du groupe.

Selon vous, quels sont les avantages de la réhabilitation ?

Jocelyn de Verdelon – Les fonciers de qualité sont rares en Ile-de-France. Dans les localisations où le foncier est très dense, les opportunités de construire un immeuble neuf sont moins fréquentes que celles de réhabiliter un bâtiment existant. L’avantage de la réhabilitation c’est donc de pouvoir proposer des surfaces de qualité quasiment équivalentes au neuf dans des localisations très recherchées. Chez PGIM Real Estate, nous sélectionnons avec attention nos projets de réhabilitation et préférons nous concentrer sur les immeubles dans lesquels nous avons identifié un fort potentiel de création de valeur. D’un point de vue plus large, investir dans un projet de réhabilitation contribue également à la régénération du tissu urbain. 

Comment s’est déroulée la réhabilitation du programme Ybry ? 

Jocelyn de Verdelon – Une fois les contrats signés, la réalisation du programme de travaux s’est effectuée de façon optimale. Les équipes de PGIM Real Estate, d’OGIC Immobilier d’Entreprise et de Sephora ont su travailler ensemble de façon efficace et trouver, au fur et à mesure de l’évolution du chantier, des solutions lorsque des ajustements se sont révélés nécessaires. La réhabilitation s’est déroulée dans un délai très serré qu’OGIC a su tenir en livrant le siège de Sephora seulement 18 mois après la signature du CPI (Contrat de promotion immobilière). À l’été 2017, les équipes étaient fin prêtes à emménager !

Durant toute la durée du chantier, nous avons vraiment eu la sensation d’être dans une relation de partenariat qui allait au-delà du contractuel. OGIC est un promoteur à taille humaine qui a pris le temps d’écouter nos besoins et qui a su se montrer flexible lorsqu’il le fallait. Le plus grand bénéfice de relations aussi fructueuses que celles-ci est qu’elles débouchent sur d’autres projets. En effet, après Ybry nous avons acheté en Vefa (Vente en état futur d’achèvement) auprès d’OGIC Immobilier d’Entreprise, le programme SWELL : deux immeubles de bureaux de 19 400 m² situés au coeur de la ZAC du Bac d’Asnières à Clichy.

« Les équipes de PGIM Real Estate, d’OGIC Immobilier d’Entreprise et de Sephora ont su travailler ensemble de façon efficace et trouver, au fur et à mesure de l’évolution du chantier, des solutions lorsque des ajustements se sont révélés nécessaires »

Jocelyn de Verdelon, responsable PGIM Real Estate

En quoi l’immeuble Ybry répond aux besoins du groupe Sephora ?

Jocelyn de Verdelon – L’immeuble Ybry disposait de grands espaces normés et figés que nous avons transformés dans le projet initial pour en faire des surfaces aux usages mixtes et réversibles. Le bâtiment incluait également plus de 400 m² dédiés au stockage d’archives en sous-sol que nous avons transformés en salles de réunions et éclairés naturellement en ajoutant un puits de lumière.

Les nouveaux espaces ont été pensés pour s’adapter à différents usages avec des zones ouvertes propices aux échanges, des lieux de convivialité et des salles de réunion, sans oublier la Sephora University et les 1800 m2 de terrasses et jardins.

Le nouveau siège social bénéficie également d’une double certification environnementale BREEAM et HQE, et possède une façade neuve très efficace en termes de performance thermique, acoustique et lumineuse.

Autant d’atouts qui font de ce nouveau siège social une vitrine du savoir-faire et des ambitions du groupe Sephora.